home
inscription
gauche
droite
Reset
menu

 

forum

Forum Vide

 

stats
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
17 visites aujourd’hui

17 631 visiteurs
depuis le 11/11/2012

 

Ping-Pong
L'historique qui vous est présenté ci dessous est un premier travail de recensement. Ce travail est un peu brut et reprend les informations importantes qui ont marquées l'histoire de l'ASPO.
Les informations actuelles s'arrêtent en 1982 et seront mises à jour au fur et à mesure de l'avancée des travaux. Cette page sera mise à jour en conséquence.
Merci à son rédacteur, Thibault Roy, pour ce travail.


La petite histoire de l'ASPO Ping-Pong :
1935 Ping-pong

1935 :

- Le 12 juin, première mention de la création d’une section, sans l’acter
- Le 3 juillet, on présente le règlement intérieur de la section
- Le 5 novembre, lecture du règlement intérieur

1936 :

- Le 9 janvier 1936 : on a oublié de convoquer les dirigeants de la section à la réunion de comité

1942 :

- Pas de trace (pas même dans le versement des subventions) pour cette section avant 1942

1943 :

- Le 13 juillet : « la section (… smiley sg3bgg29g.gif cessera de fonctionner pour le moment en raison des événements actuels, mais (… smiley sg3bgg29g.gif celle-ci reprendra son activité après la guerre. »

1944 :

- Le 4 octobre, époque où l’activité sportive reprend : « salle sinistrée, matériel complètement détruit, attend solution pour renouveau d’activité. »

1945 :

- A la réunion générale du 25 octobre, on apprend que toutes les sections ont repris à l’exception du ping-pong

1947 :

- En mai, on demande la remise en état de la section.
- En juin, la reprise de l’activité est confirmée : « la section devra former son bureau et nomme son Président, tout en restant dans le cadre des statuts de l’ASPO. »
- A l’AG du 22 novembre : « il fût matériellement impossible de réaliser quelque chose », fait malgré tout preuve de « vitalité grandissante », salle d’entraînement à venir

1949 :

- En décembre, « activité normale »
1950 :

- A l’AG de janvier, « Activité modeste, a quand même eu quelques bons résultats ».

1952 :

- A l’AG de juillet : « pas de nouvelles. Cette section sera dissoute en début de saison prochaine si elle ne donne pas signe de vie d’ici là. »
- En octobre, les dirigeants de la section sont enfin présents au Comité. La section est dissoute.

1955 :

- En mai, projet de fusion avec le PL La Fuye. En attente

1957 :

- En juillet, un dénommé Ardouin est « désigné pour former cette nouvelle section »
- En août, on débloque 10000F pour les premiers échanges, « par la suite on envisagera de les loger. »
- Tournoi prévu le 6 octobre. « Il est envisagé de loger cette section dans le bout de la salle de basket. »
- En décembre, on apprend que 5 équipes sont engagées en championnat

1958 :

- Les finales du challenge sud-ouest doivent avoir lieu à Tours le 22 mars, « dans la salle de basket »
- En avril, on apprend que l’ASPO est vainqueur du challenge sud-ouest

1961 :

- En avril, Robert Pillière est champion régional sud-ouest

1963 :

- En octobre, la section est présentée en sommeil par manque de salle

1964 :

- En mai, Monsieur et Mme Delhomme, et Pillières sont finalistes de la Coupe de France UFOLEP
- En septembre, l’ASPO est seconde (sur 10) du challenge sud-ouest. Pillières et Bigot sont sélectionnés pour le challenge USCF

1965 :

- En janvier, on apprend que Mme Pillières est championne régionale
- En juin, finit 4ème du challenge sud-ouest

1966 :

- En janvier, on apprend que Mme Pillières est championne de la Ligue de Touraine en simple, remportant le titre mixte avec son époux
- En juin, Mme Pillières et Championne de France UFOLEP

1971 :

- En septembre, Nicole Pillières se voit remettre une plaquette souvenir « afin d’honorer son titre de championne de France UFOLEP 1971 » au cours d’un vin d’honneur
- On demande à la même époque la calorifugation de la salle de ping-pong à la Rotonde

1973 :

- En mai, des félicitations sont adressées à Mme Pillières. Elle « n’a en effet été battue qu’en finale par la Championne de France après un très bon match dont le résultat est resté incertain jusqu’au bout. »

1977 :

- A l’AG de mars, on apprend que la section a des équipes hommes et femmes en région. Mme Pillière est en 2ème catégorie, « parmi les très bonnes joueuses françaises » et a participé aux qualifications du championnat de France
- L’équipe homme finit 3ème du challenge sud-ouest qui se déroule à Orléans. »

1978 :

- En mars, la section est 2ème sur 11 du challenge sud-ouest. Mme Pillière est sélectionnée pour la rencontre France-Tchécoslovaquie
- En avril, l’équipe homme finit en tête du championnat régional III
- Mme Pillière est Championne de France SNCF 1978

1980 :

- A l’AG de 1980, une équipe féminine, 1 cadet, 2 équipes seniors masculines, et 1 école de tennis de table
- Equipe fille joue en nationale UFOLEP
- Cadet Pillière 4ème aux championnats de France du premier pas pongiste
- Madame Pillière est 7ème du classement national des joueuses françaises ; 2ème en simple des France UFOLEP, et participe aux championnats internationaux cheminots en Tchécoslovaquie.
- Au challenge sud-ouest de Tarbes en mars : 1ère par équipe et 1ère par région

1982 :

- A l’AG de janvier, le fils Pillière est champion Indre-et-Loire cadet, Mme Pillière est championne de France SNCF ; championne de France corpo, championne de France UFOLEP en double dame, finaliste du championnat de France UFOLEP en double mixte :
« Bravo à la famille Pillière. »








 
Bulldogdesign, créations graphiques
Les connectés : (0 membre - 1 visiteur - 17 visites aujourd’hui)