home
inscription
gauche
droite
Reset
menu

 

forum

Forum Vide

 

stats
En ce moment:
0 membre
1 visiteur
14 visites aujourd’hui

16 966 visiteurs
depuis le 11/11/2012

 

Tennis
image
Président : RONDEAU Jean-Pierre
20 Allée des Cèdres
37270 Montlouis sur Loire

Portable : 06 19 91 87 23


E-Mail :
email anti-spam ou



Site Internet : http://aspotourstennis.free.fr/
https://www.facebook.com/aspo.tourstennis

La petite histoire de l'ASPO Tennis :

L'historique qui vous est présenté ci dessous est un premier travail de recensement. Ce travail est un peu brut et reprend les informations importantes qui ont marquées l'histoire de l'ASPO.
Les informations actuelles s'arrêtent en 1982 et seront mises à jour au fur et à mesure de l'avancée des travaux. Cette page sera mise à jour en conséquence.
Merci à son rédacteur, Thibault Roy, pour ce travail.



1936 Tennis




1936 :

- On ne note pas l’apparition d’une section tennis, mais on apprend que Pierre Lecorre est champion du PO Midi pour la troisième année consécutive

1939 :

- Le 19 mai : « Il est question de la création d’une section tennis. Rien n’étant officielle, la question sera reprise ultérieurement. »

1941 :

- Le 7 mai, on apprend que Paris demande la création d’une section tennis. « Le secrétaire répondra que l’on envisagera la création de cette section avec plaisir lorsque nous serons en possession d’un terrain. »

1947 :

- Le comité mentionne en mai la tenue d’un challenge à Périgueux les 7 et 8 juin

1950 :

- A l’AG de janvier, on apprend que l’arrivée du stade devrait permettre la création d’une section
- En juillet, on apprend que « Tours a été représenté bien que n’ayant pas de section officielle. »

1952 :

- A l’AG de juillet, « Espérons monter une section l’année prochaine lorsque nous aurons un cours. »

1953 :

- Le 11 mars, « lettre demandant la création d’une section tennis au sein de l’ASPO. Le Comité est bien d’accord. »

1959 : selon le PV du 13 février, c’est l’année durant laquelle la section tennis aurait été fondée

1960 :

- Peu de traces de la section avant le 6 avril, où il semble que la section soit en cours d’affiliation à la fédération

1961 :

- En juin, on apprend que la section a fait sa réunion générale annuelle en prévision de la réunion générale ASPO
- En octobre, « bonne saison », 75 membres
- A l’AG de décembre, la section est décrite comme « particulièrement florissante », en « augmentation constante de ses effectifs », mais « malheureusement ne peut participer aux championnats départementaux par suite de l’absence d’un terrain extérieur et homologable. »

1962 :

- A l’AG de décembre : « très bonne saison », « effectif en augmentation sur l’année dernière », « malheureusement ne peut participer aux compétitions régionales, n’ayant pas de terrain règlementaire à l’extérieur. »

1963 :

- En octobre, la section s’apprête à disputer, semble-t-il pour la première fois, le championnat départemental

1966 :

- En juin, la section demande un second court, et insiste en septembre, puis en octobre 1967

1967 :

- En février, Fouasset remporte le tournoi du club

1968 :

- En septembre, Jourdren est championne d’Indre-et-Loire cadette. On apprend que des crédits seraient affectés à la réalisation d’un second court extérieur
- En octobre, on demande des « améliorations d’éclairage » au terrain de tennis.

1969 :

- En février, la section insiste pour l’amélioration de l’éclairage du court
- En novembre, il est mentionné « le mauvais état de la verrière de la Rotonde ; par temps de pluie il n’est pas possible d’utiliser le terrain. »
- On apprend en novembre de cette année qu’il existe un court à Saint-Pierre, au même endroit que le stade de football

1970 :

- Il est prévu en février l’aménagement de vestiaires dédiés à la section pour le terrain de Saint-Pierre
- En mai, ce projet est confirmé, ainsi que la confection d’un troisième terrain, ainsi que d’un mur. Mais on cherche des crédits afin de réaliser ces projets
- En octobre, la section fait toujours état d’un besoin de vestiaires à Saint-Pierre, et d’un défaut d’éclairage à la Rotonde : « les lampes ont certainement besoin d’être nettoyées. »
- En décembre, on demande un devis à Phillips pour l’éclairage du court de tennis

1971 :

- En janvier, devis de la société MATECO pour « recouvrement du terrain de tennis de la Rotonde ». Le devis est jugé trop élevé pour le moment
- En avril, la construction du mur est actée

1972 :

- En mai, un joueur (Hubert) est sélectionné dans l’équipe du sud-ouest. « La section de l’ASPO se situe parmi les sections de tennis du sud-ouest qui comprennent le plus grand nombre de joueurs cheminots. »
- La section organise son tournoi interne dont la finale est prévue fin septembre

1973 :

- En février, 14000 F sont débloqués pour l’éclairage du tennis
- En mai, on note 3 équipes masculines et 2 équipes féminines dans les championnats départementaux par équipe
- En juin, il est précisé ceci : « une pancarte rappelant que l’utilisation du terrain de tennis de la Rotonde est interdite, sans demande préalable, à toute personne étrangère à l’ASPO, devra être apposée à l’entrée de ce terrain. »
- Le nouvel éclairage du court est prévu pour la fin octobre
- La section demande en décembre la fermeture permanente du court

1974 :

- En octobre, les résultats sont jugés comme « très satisfaisants »
- L’équipe masculine monte pour la saison suivant en championnat Honneur

1976 :

- En décembre, les résultats sont jugés « satisfaisants dans l’ensemble, en particulier ceux réalisés par l’équipe première féminine. »

1977 :

- En février, 6 joueurs sont sélectionnés au challenge sud-ouest qui se déroule à Vitry
- A l’AG de mars, hommes et femmes sont en championnats régionaux, avec des « bonheurs divers »
- Les femmes montent en effet en promotion d’excellence, tandis que les hommes descendent en championnat départemental
- S’ajoutent 2 autres équipes hommes et 3 équipes femmes, avec 6 joueurs retenus pour le challenge sud-ouest
- « Un gros travail a été fait en faveur des jeunes et des débutants, des cours d’initiation et de perfectionnement ont en effet été créés sous la direction de MM. Hubert et Monjamel, moniteurs qualifiés. »
- En mai, six joueurs participent au challenge sud-ouest
- En juin, 3 équipes filles et 4 équipes hommes en championnat
- En septembre, on annonce 200 membres dans une section « en plein essor »
- En décembre, les filles échouent face à Avoine en finale de la Coupe d’hiver

1978 :

- 60 participants au tournoi interne
- En juin, la section organise un tournoi de double pour les jeunes non classés du club « et de l’extérieur »
- En avril, 3 équipes hommes et 4 équipes filles sont engagées en championnats départementaux par équipes
- A venir la saison prochaine : équipe féminine en promotion d’Excellence départementale
- En septembre, on précise que la section a « près de 260 membres dont plus de 200 cheminots. »
- En novembre, la Présidence passe de M. Hubert à Mme Pascal. L’équipe fille est ½ finaliste de la Coupe Schmidlin

1979 :

- En janvier, un deuxième court est obtenu à la Rotonde. Mais il y a toujours un problème de toiture : « sera-t-il résolu un jour ? » se demande-t-on ?
- En juin, Moreau est battu en finale du championnat sud-ouest à Egly, elle la section finit 4ème du championnat inter région
- Le challenge sud-ouest 1980 est prévu à Tours

1980 :

- A l’AG de janvier, 275 adhérents, 4 équipes féminines, 2 équipes masculines, 1 école de tennis
- « Elle a mis sur pied un tournoi de double et s’est associée à l’organisation du tournoi de Saint-Pierre-des-Corps. »
- En février, 2 équipes hommes et 2 équipes femmes dans les championnats corporatifs d’Indre-et-Loire

1981 :

- En novembre, M. Intran est nommé nouveau Président
- En décembre, victime de son succès et du manque de cours, la section limite à 400 le nombre des ses adhérents. »

1982 :

- A l’AG de janvier, on note de meilleurs résultats chez les femmes que chez les hommes


Juillet 2006 :

USCF
 
Bulldogdesign, créations graphiques
Les connectés : (0 membre - 1 visiteur - 14 visites aujourd’hui)