home
inscription
gauche
droite
Reset
menu

 

forum

Forum Vide

 

stats
En ce moment:
0 membre
3 visiteurs
29 visites aujourd’hui

18 224 visiteurs
depuis le 11/11/2012

 

Athlétisme
image

Contact :
Le président : MEUNIER Bruno

Tel :
Portable :

E-mail :
email anti-spam ou
email anti-spam

Site Internet :
http://www.aspoathletisme.fr/
http://aspoathletisme.voila.net/ Site antérieur à l'année 2014.

La petite histoire de l'ASPO Athlétisme :
L'historique qui vous est présenté ci dessous est un premier travail de recensement. Ce travail est un peu brut et reprend les informations importantes qui ont marquées l'histoire de l'ASPO.
Merci à son rédacteur, Thibault Roy, pour ce travail.

La petite histoire de l'ASPO Sports athlétiques / Athlétisme :

1913 : création de l’Association Sportive Paris-Orléans

1914 : mars 1914 : les premiers entraînements se font sur un terrain de la Compagnie d’Orléans situé près du pont du canal et des ateliers de Saint-Pierre des Corps
Le 20 mars, les démarches ont abouti pour la location d’une piste de course à pied.
Le 10 juillet, commande d’une perche à sauter
Le 19 juillet, organisation des premiers championnats de la société sur la piste de l’avenue de Grammont. Des médailles sont prévues pour les vainqueurs.

1919 : On acte une participation au cross de Touraine.
Les championnats de Touraine d’athlétisme du 15 juin se font sur le terrain de l’ASPO, qui fournira le matériel, et préparera des pistes de 100m et de 400 m, ainsi que des sautoirs et des haies.
Organisation d’une grande fête d’athlétisme prévue le 6 juillet ou le 17 août au Vélodrome

1921 : L’équipe de cross-country se déplace aux championnats interrégionaux à Clermont-Ferrand.

1923 : Juin : 2 équipes engagées au challenge de cross de Château-Renault.
On évoque semble-t-il pour la première fois, la tenue d’un challenge PO le 22 juillet à Cahors.
Le 23 septembre, toujours la course « Montbazon-Tours » arrivée jugée au Vélodrome
Bal prévu le 13 octobre, salle Bailly, 300 programmes édités gratuitement et revendus :
« Les contrôleurs devront être sévères pour la tenue qui devra être correcte »
Organisation d’un cross le 2 décembre, avec distribution à l’hôtel d’Orléans place de la gare
Le 2 novembre, on apprend la possibilité de s’entraîner en salle tous les mercredis.

1924 : En février, déplacement à Nantes

1925 : Challenge ASPO le 12 juillet à Montluçon

1926 : Organisation du Challenge PO athlétisme, prévu le 20 juin : pour accueillir l’événement, accord passé avec l’UST (en échange de 10% des recettes) pour utiliser le stade Rolland Pilain, futur Tonnelé, équipé de tribunes. Etape franchie dans la logistique : fonctions de juge, speaker, délégués au quartier des coureurs, contrôle des licences, arrivée des coureurs à la gare, le tout sous une présidence de la fête confiée à l’Ingénieur en chef de la voie.
La fête est une réussite importante pour la société.
Le 10 novembre, mention du basket, sous-commission athlétisme.

1927 : 4ème au challenge PO, 3ème au challenge Maurice Lacoin, 3ème sur 60 au challenge du fanion.
(du 9ème corps d’armée, c’est-à-dire de la région militaire de Tours).

1930 : Réunion du 30 janvier : pas de coureur qualifié pour représenter l’ASPO au cross USCF.
Les 28 et 29 juin, challenges ASPO au stade Jean Bouin, antre du CASG.
(Club corpo de la société générale, fondé en 1903).
Au cours de la réunion générale, en novembre, on apprend que l’athlétisme est vainqueur du Challenge PO avec Colin champion de Touraine de lancer de poids.

image

1935 : A la reprise de l’activité du comité directeur en 1935, l’athlétisme est pointé du doigt comme « Section pauvre »

1936 : Emile Thielin = International 110m haie et perche.
Le 10 juin, Paul Lalmand est champion de France militaire du 800 m

1937 : ASPO désignée pour l’organisation en juin du challenge PO-Midi de cross

1938 : La société Paris-Orléans est reprise par la Société Nationale des Chemins de fers Français à partir de cette date :
l’Association Sportive Paris-Orléans devient Association Sportive Préparation Olympique
Premier logo SNCF :
image

1940 : Le 27 décembre, fait remarquer ses difficultés financières : « ils manquent de moyens pécuniers »

1941 : Le 19 mars, on note une « marche normale »

1943 : Le 13 janvier, le championnat de cross n’a pu être disputé, « faute de concurrent. »
En février, on note la pauvreté de la section à laquelle un prêt est octroyé.
Le 12 mai, le foot abandonne une partie de sa subvention au profit de l’athlétisme, cette section « Ne faisant que très peu de recettes ».
Le 8 décembre, on évoque encore et toujours la « pauvreté » de la section

1944 : Comme pour l’ensemble des autres sections, l’athlétisme doit faire face aux destructions occasionnées par les bombardements :
« Marche très réduite du fait qu’il n’y a plus ni terrain, ni salle pour l’entraînement. »
En décembre, la section se voit offrir par le foot un complément (la moitié de la subvention du foot)

1945 : En janvier, la remise en état de l’ancien terrain de basket doit permettre aux pratiquants de s’entraîner
En mars, on confirme le réaménagement de l’ancien terrain de basket rue Nationale pour l’entraînement
Le 11 avril, on demande le réaménagement du terrain de l’ancienne école des apprentis pour l’athlétisme et la préparation militaire. On souligne également : « Les athlètes n’ont toujours rien pour s’entraîner », la « pauvreté » de la section (car sans recette) ». Une subvention exceptionnelle est allouée.
Le 13 juin, on apprend « la rentrée de la presque totalité des athlètes (… smiley sg3bgg29g.gif qui étaient en Allemagne. »

1946 : En janvier, et face à une situation financière toujours délicate, on accorde à la section une avance sur subvention
Organisation en juin du challenge des ASPO, ainsi que le 25ème anniversaire des amicales ASPO (1921)
A l’AG du 22 novembre, on parle de « bons résultats » et de la très bonne organisation du challenge du mois de juin

1947 : En mars, Emile Thiélin demande, comme pour le foot, une fusion de sa section avec Château-Renault
Réunion extraordinaire le 23 avril : à ce sujet, on acte l’entente pour un an
En juillet, à Périgueux, la section gagne le challenge Tirard, et finit 3ème du challenge Huc
En septembre, on apprend qu’Émile Thiélin sera capitaine de l’équipe de France cheminote pour un match à Ermont (Val-d’Oise, n½ud ferroviaire important)
A l’AG du 22 novembre, la section est « en plein essor » avec 90 licenciés

1949 : En décembre, la section relève une « situation normale, mais déplore le manque de compétitions dans la région par la FFA. »

1950 : En début d’année, le manque de compétitions organisé par la FFA est rappelé, et l’on souhaite s’affilier à la FSGT, ce qui provoque des remous. La décision sera prise en Assemblée Générale.
« Faibles moyens », « aucune installation ». Malgré cela, « a su se maintenir parmi les meilleures équipes régionales », « plusieurs titres régionaux ».
1 champion avec record départemental du 1000m cadet UFOLEP (en 2’43’’7)
1 champion régional cadet de cross FFA à Gien
En juillet, on note « une bonne saison », mais « une situation financière assez délicate »

1952 : En mars, « bons résultats, situation financière très difficile »
A la réunion annuelle de juillet, on précise que la section « reste encore le parent pauvre, une piste est prévue et les travaux doivent commencer prochainement. »
Mais les résultats sont bons, et la section « fonde de nombreux espoirs sur les jeunes. »

1953 :
image
image

1955 : « La saison est commencée avec des moyens très faibles. »
En novembre, il est prévu un challenge de cross national et international à Tours

1957 : En octobre, et selon Thiélin, le Président : « faisant ressortir le peu d’athlètes fréquentant actuellement l’ASPO, il y aurait lieu de prononcer la dissolution de la section. »
On lui demande de « persévérer dans l’attente de jours meilleurs. »
Un nouveau bureau est mis en place en décembre

1958 : En mars, Boucher champion sud-ouest en senior, Gilet fait de même en cadet

1959 : En avril, au challenge de triathlon cadet à Brive, l’ASPO est 1ère par équipe, et enlève les deux premières places en individuel

1960 : Challenge sud-ouest le 10 septembre au stade de Grammont

1962 : A l’AG de décembre, « pas de piste, ni stade pour les entraînements », Kobzick 1er au poids en challenge sud-ouest

1965 : En février, Berger est sélectionné pour les championnats de France de cross

1966 : La section termine seconde du challenge sud-ouest derrière Toulouse

1968 : En octobre, on apprend que « Berger a battu le record de l’heure d’Indre-et-Loire »

1969 : Berger est la tête d’affiche de la section, Proust fait de même en junior

1971 : Il est fait état d’une participation « de plus en plus faible » au challenge de cross-country

1976 : « En sommeil depuis plusieurs années », la section redémarre pour la saison à venir.
Thiélin en est le trésorier, et Jalabert le Président
En décembre, un matériel minimum (poids, javelot, etc.) a été acheté permettant d’assurer un « entraînement convenable. »

1977 : A l’AG de mars, cette section « a retrouvé son activité » via M. Jalabert, mais aussi par
Mrs Thiélin et Terriot. Des espoirs pour la suite….
En septembre, après un an de reprise, 30 licenciés : « Un beau résultat ! »
En novembre, il y a 4 nouveaux et 15 athlètes réguliers
En décembre, la section participe au cross d’Avoine et à celui de Tours

1978 : Il y 28 représentants aux championnats départementaux, dont 3 finissent 1er de leur catégorie.
« Bravo pour cette jeune section ! »
En juin, 2 athlètes sont sélectionnés aux championnats régionaux à Orléans
En septembre, une cage pour lancer est installée aux « épines fortes » stade de St Pierre Des Corps.
En décembre, « résultats satisfaisants au cross de la Charpraie »

1979 : Un cadet sélectionné pour les interrégionaux à Limoges
Un cadet champion de France aux championnats USCF de cross à Istres
En juin, « bons résultats d’ensemble aux championnats départementaux FFA »
En décembre, 27 athlètes de l’ASPO participent au cross de Tours

1980 : Assemblée générale en janvier.
Participation de l’athlétisme + cross-country aux championnats départementaux FFA
En février, 2 seniors sont qualifiés aux prochains championnats de France FSGT, un cadet et un minime aux France USCF. (Le cadet sera champion de France dans sa catégorie.)
En mai, remporte 4 titres en championnats départementaux FFA, et 17 qualifiés aux inter-régionaux
En novembre, il y a une vingtaine d’athlètes actifs dans la section
Obtient en décembre 8 médailles aux championnats de France FSGT

1981 : En mars, 8 athlètes sont représentés aux France FSGT
En mai, un minime et un benjamin sont champions départementaux de triathlon
En octobre, il y a 20 athlètes à la section

1982 : Président : Jalabert. 1 représentant au marathon de New York
40 athlètes à la section, qui n’a pourtant plus qu’un entraîneur, Pierre Laverat (44 athlètes en fin d’année.)

1984 : 1 représentant au marathon de Londres

1987 : 1ère édition des foulées de Larcay organisées par notre section.
Josette Mèche : championne de France de semi-marathon FSGT

1989 : 25 licenciés

1990 : 24 licencié(e)s. Achat de nouveaux maillots
En mars, élection du nouveau président : Michel Berthier
Participation aux championnats de France de marathon FSGT à Figari (Corse)
Première édition des départementaux de cross FSGT à « La Commanderie » à Ballan –Miré
Le parc du château sert aussi de support aux interrégionaux FSGT en alternance (une année sur trois) avec des clubs de la Sarthe et de la Loire Atlantique (La dernière aura lieu en 2003)

1991 : Chénueau, nommé président. 32 licencié(e)s
Le début des années 90’ et l’arrivée du TGV en Touraine nous inspire notre logo :
image

1993 : Election d’un nouveau président : Bernard Edeline
Belle réussite des foulées de Larcay avec 350 participants (contre 212 en 1992.)

image

1994 : 21 adhérents. En mars, achat de survêtements.
20 octobre, 8ème édition des foulées de Larcay = 408 participants

1995 : Lors de l’assemblée générale extraordinaire du 20 septembre, il est voté les nouveaux statuts.
Dès lors, toutes les disciplines de l’ASPO deviennent autonomes, tant au niveau administratif que financier.
Assemblée générale de la « section athlétisme » : le 15 novembre / 29 adhérents
Bernard Edeline, président de la section est champion de France FSGT de semi-marathon en catégorie V3
Championnat de France de cross FSGT à Auby (59)
image

1996 : Inscription au journal officiel le 9 janvier.
Assemblée générale : le 22 novembre / 49 adhérents
image

1997 : assemblée générale : le 12 novembre / 28 adhérents
2 records de France FSGT (en 3000m et 5000m)
Première édition des « foulées du gros buisson » à St Martin le Beau en remplacement des foulées de Larcay
Il y aura 12 éditions de ces foulées qui seront remplacées en 2009 par le « trail de la bernache » (toujours dans la même commune.)

1998 : assemblée générale : le 25 novembre / 35 adhérents

1999 : assemblée générale : le 17 novembre / 38 adhérents

2000 : assemblée générale : le 15 novembre / 26 adhérents.
Election de l’actuel président : Gilles Lecuyer

9 avril 2000
image

30 avril 2000
image

image

2001 : assemblée générale : le 14 novembre / 30 adhérents

2002 : assemblée générale : le 20 novembre / 33 adhérents

2003 : assemblée générale : le 18 juin / 38 adhérents
A partir de cette date, les assemblées générales se feront fin juin (date correspondant à la fin de l’année sportive et non plus civile !)
image

2004 : assemblée générale : le 16 juin / 47 adhérents

2005 : assemblée générale : le 22 juin / 38 adhérents

2006 : assemblée générale : le 14 juin / 38 adhérents
Achat de nouveaux débardeurs

2007 : assemblée générale : le 27 juin / 31 adhérents

2008 : assemblée générale : le 18 juin / 26 adhérents
L’équipe V1 est championne régionale FSGT de cross à Montfort le Gesnois (72)

2009 : assemblée générale : le 17 juin / 28 adhérents
1ère édition du « trail de la bernache » (course nature) à St Martin le Beau (en remplacement des foulées du gros buisson)

2010 : assemblée générale : le 18 juin / 23 adhérents
L’équipe V1 est 3ème aux championnats de France FSGT de cross à Allonnes (72)
image

2011 : assemblée générale : le 24 juin / 25 adhérents

2012 : assemblée générale : le 15 juin / 37 adhérents
Modification et mises à jour du règlement intérieur
30 septembre : Plus de 400 participants (adultes et enfants) à la course annuelle organisée par notre section à St Martin le Beau. Matinée dominicale et sportive appréciée de toutes et tous !!
2 décembre : participation aux championnats inter-régionaux de cross FSGT à Montfort le Gesnois (72)

2013 : Achat de coupe-vent floqués au logo de la section
54 adhérents / Nette augmentation de l’effectif dû à l’arrivée d’athlètes provenant de la disparition d’un autre club.
Le 10 mars, participation de 6 athlètes aux championnats de France de cross FSGT à Marignane (Bouches du Rhône).
image

Jean Lartigue : vice-champion de France en catégorie V4.


Malgré tout le soin apporté pour mettre en ½uvre et finaliser ce document, certains noms, certaines dates, manifestations ou participations à des épreuves (plus ou moins importantes) ont pu être oubliées.
L’ASPO Athlétisme remercie de tout c½ur, toutes celles et tous ceux, sportifs et bénévoles, qui, depuis un siècle ont donné de leur temps afin de faire vivre, faire connaitre et reconnaitre l’ASPO.
 
Bulldogdesign, créations graphiques
Les connectés : (0 membre - 3 visiteurs - 29 visites aujourd’hui)